Imprimé de HabadBRY.com

Voyage chez le Rabbi

Jeudi 07 février 2013 - 7h14

VOYAGE  DE  LA  DELEGATION  DU  BETH RABBAD - DU 30  JANVIER  AU    5 FEVRIER A NEW YORK

Ne soyez pas étonnés ou agacés des superlatifs que je vais employer, mais ils sont le reflet sincère de notre état d’esprit à notre retour, nous sommes encore sur un petit nuage, mais je vais quand même vous donner un aperçu de notre séjour, si possible dans le détail et surtout vous faire partager les anecdotes croustillantes que nous avons vécues .

    -Mercredi 30 janvier 2012

Rendez-vous à Roissy  CDG à 8h. Nous enregistrons nos bagages et nous nous retrouvons et faisons plus ample connaissance avec les  9 personnes avec qui nous allons partager le séjour.

Vers 11 h nous embarquons, mais… nous décollerons que vers 14 h, seulement 3heures de retard, la bonne humeur est toujours de rigueur. Ah oui, je ne vous ai pas présenté les 9 personnes :

Haya , bien sûr, Rénata (dite Lolita), Jacqueline, Monette, Jacqueline bis, Yaëlle (avec tout le respect que je lui dois car c’est la Maman de notre rabbin), Danielle et sa fille Lisa et notre enfant à toutes : Anna. Rahel était également avec nous dans l’avion.

Voilà, vous connaissez la troupe au grand complet, mais sur place nous allons retrouver trois délicieuses jeunes filles, ainsi qu’une grande partie de la famille de Haya.

D’ailleurs, je dois vous préciser tout de suite que notre Haya est une célébrité, chaque jour, chaque heure, chaque endroit de Brooklyn, elle saluait quelqu’un, nous avons été très impressionnées !

Je reviens au voyage :  repas cacher vraiment délicieux et arrivée à NY  à 17h et voilà tout va bien… mais non, on ne retrouve pas les valises de Monette et de Rahel , ….. disparues ,   mais attention notre super-women,  Rahel est allée au bout de tapis et a trouvé les valises qui avaient été déposées à l’extérieur du tapis.

Voilà, tout rentre dans l’ordre, mais Monette était très perturbée.

Maintenant organisation pour prendre les taxis – 3 personnes par voitures à l’adresse 1565 Caroll Street à Brooklyn. Nous découvrons l’appartement en sous-sol (basement), pas vraiment luxueux, mais peu importe, avoir un endroit chaud pour dormir et se retrouver, c’est le plus important.

Nous avons défait nos valises rapidement puis nous sommes sorties avec Haya faire quelques achats de nourriture et le décalage horaire faisant son effet, nous nous sommes rapidement couchées (enfin il devait être 3h du matin à Paris).

    - Jeudi 31 janvier 2012

A 4h30 du matin (heure locale) nous avons entendu de vives conversations sur un ton irrité.

Nous nous sommes levées rapidement et dans la chambre voisine de Danielle et sa fille il y avait une inondation qui recouvrait même la cuisine et le couloir. Nous avons épongé comme nous le pouvions car il n’y avait pas de balai ni de serpillère. Enfin c’est un détail, mais notre Danielle était un peu irritée et le lit de sa fille très mouillé.

Puis préparation pour le Ohel, petite conférence faite par Yaëlle

-          Rester à Jeun

-          Ne pas porter de chaussures en cuir

-          Se laver les mains

-          Ecrire ses souhaits et ses voeux

-          Frapper à la porte

-          Allumer une bougie

-          Prier devant la tombe du Rabbi et de son beau père

-          Et enfin prier devant le tombeau de la Rabbanit Haya Moushka

Mais auparavant, nous sommes allées à la synagogue du Rabbi au 770, écouter des conférences.

Vers 12h, nous avons pris un "school bus" qui nous a emmenées au cimetière.

Nous avons suivi toutes les recommandations de notre Haya, et tout le groupe s’est appliqué à écrire les messages dans le plus grand silence, dans une salle immense, ou des repas gratuits sont servis particulièrement pour shabbat.  La rencontre avec ce lieu de recueillement est troublant et ne peux laisser indifférent même le moins croyant. Nous avons respectueusement prié et posé des cailloux sur le tombeau de la Rabbanit.  Puis en sortant nous avons déposé de l’argent dans la stédaka et pris une collation, elle aussi gratuite : thé, café, chocolat et gâteaux.

Nous avons repris le bus et nous sommes toutes allées manger dans un petit restaurant de Brooklyn avec beaucoup de plaisir et toujours dans une ambiance très souriante et très détendue.

A 16h, nous prenons le métro station Kingston Avenue, pour aller à Manhattan  (nous avons perdu une partie du groupe puis retrouvé à la sortie) et là entre en action notre pétillante Rahel.

1ère visite   :   le grand Magasin MACYS – magnifique : Jacqueline a acheté la crème qu’on lui avait demandée, Monette n’a pas trouvé le parfum qu’elle devait ramener.

2eme visite  :  Nous sommes montées au 86e étage de l’Empire State Building : Nous étions toutes comme des petites filles heureuses et nous faisions Hello au liftier. Nous avons beaucoup ri, et, enfin, sur cette terrasse nous avons observé une vue grandiose et dominé tout New York juste au moment du coucher du soleil , nous étions sous le charme.

3eme visite : Toy r’ us, énorme et impressionnante boutique de jouets dans lequel tourne un gigantesque manège.

4eme visite : magasin de bonbons M&M's

Stop pour aujourd’hui, nous sommes toutes épuisées, nous reprenons le métro vers 21heures (même pas le courage d’aller manger) nous avons même pris des photos dans le métro avec une dame de couleur qui parlait très bien le français.

Arrivée à Kinston avenue, la marche est lente et difficile,  mais nous avons quand même pris la peine de nous acheter des gâteaux dans la boulangerie qui humait bon les gâteries.

Dans notre « bel appartement » nous avons partagé un petit encas et vite dodo (5h du mat à Paris)

    - Vendredi 1er février 2013

Levé  6h30 (NY) petit déjeuner très sympathique, papotage de femmes, puis conférence de Yaelle.

Monette et moi proposons de partir faire quelques courses, car il manque du pain, et autres pour le petit déjeuner. Il fait très très froid.

Nous marchons rapidement et comme nous bavardions, j’ai râté Kingston et nous nous sommes retrouvées 4 blocs plus loin (très loin) nous avons inquiété le groupe qui nous attendait.

Nous avons quand même ramené ce pourquoi nous étions sorties.

Haya et Yaelle sont parties assister à des conférences et notre groupe est parti avec Rahel pour Chinatown .

Quel « kife », Rahel est la reine du marchandage et nous a fait obtenir des prix magnifiques, parfois même, les chinois nous faisais sortir de leur boutique, car nos prix ne les intéressaient pas c’était juste un jeu. Mais il fait vraiment très froid mais rien ne nous arrête, qu’est qu’on ne ferait pas pour gâter nos familles.

Vers 13h nous reprenons le métro et bien sûr sur la ligne que nous empruntons il y a une panne. Rahel demande, cherche sur son Iphone et merveilleuse Rahel nous fait suivre une autre ligne. Quelle débrouillarde, qu’est-ce qu’on ferait sans elle.

Mais vite c’est Chabbath  et nous devons rentrer rapidement.

En sortant du métro nous sommes allées acheter des présents pour les merveilleuses familles qui nous recevaient. On trouve tout à Kington Avenue, une fantastique boutique de bonbons et chocolats bondée de monde dans laquelle nous avons trouvé les cadeaux que nous avons été déposés  chez les deux hôtesses qui nous recevaient ainsi que des fleurs.

Toute la petite troupe est rentrée se faire une beauté. Puis nous avons allumé, sous la direction de Yaelle (maman d’Israël)  qui veille sur nos prières,  chacune nos deux bougies ( donc beaucoup de bougies) sur un miroir posé sur la table recouverte d’un plastique.

A 19h environ, Rahel est venue nous rejoindre (car elle dort ailleurs) avec trois jeunes filles ; Puis nous sommes toutes parties, dans un froid sibérien,  dans la très belle demeure de la famille qui nous recevait. Nous étions environ une trentaine. Son mari (le seul homme très digne de toute la table) a fait le kiddouch. Repas délicieux et vraiment nous avions beaucoup d’admiration pour la maîtresse de maison. D’ailleurs, vers la fin du repas une personne a tapé à sa porte pour lui annoncer la naissance de sa petite fille. Les membres de sa famille ont hurlé de joie.

Enfin notre hôte est sorti afin que les femmes puissent chanter, et une jeune fille qui fait l’école du spectacle nous a fait un petit concert avec sa voix mélodieuse. Vraiment elle chantait bien.

Nous étions sous le charme, et après beaucoup de bavardages nous avons pris congé (je voudrais vous signaler que c’est le  très digne mari qui a débarrassé la table en toute discrétion , formidable non !)

Nous avons pris congé de nos hôtes vers 1h du matin. Le grand froid nous a saisies et nous avions hâte de rentrer. Nous avons marché à vive allure malgré la fatigue mais nous n’étions pas au bout de nos peines. Haya a pris la clé pour ouvrir la porte mais sans succès, nous avons toutes essayé mais sans succès (il y avait un code que nous ne connaissions pas). Monette voulait casser la porte (porte blindée), nous étions transis de froid car cela a bien durée une ½ Heure.

Haya est allé taper chez le propriétaire – pas de réponse – il dort.

La voisine qui nous entend nous ouvre sa porte et nous offre l’hospitalité – enfin du chaud

Après ¾ heures interminables, Haya a réussi à faire venir le propriétaire qui nous a ouvert. Quel bonheur de rentrer, cela a l’air anodin, mais à 2h du matin dans le grand froid et bien fatiguées, c’est un expérience particulière qui nous a fait bien rire. Mais ce n’est pas terminé, une autre surprise nous attendait.  Le miroir sur lequel nous avions posé les bougies s’était brisé sous l’effet de la chaleur,  et je rappel sur une nappe en plastique – nous avions échappé à une vraie catastrophe.

Grace à D’ nous avons pu enfin  nous coucher, mais encore, dans la chambre des Jacqueline, alors que le néon ne s’allumait pas depuis deux jours, et bien pour Shabbat il s’est allumé de sa belle lumière très intense – Elles ont dormis sous les couvertures

Et oui, les surprises de shabbat ……….

    - Samedi 2 février 2013

Conférence avec Haya puis très vite elle est partie à la synagogue avec Jacqueline et l’autre Jacqueline a emmené le reste de la troupe les rejoindre et toutes ensembles vers 13h nous sommes allées dans la seconde famille pour déjeuner. Une jeune femme délicieuse entourée de ses 6 petits tous plus adorables les uns que les autres, nous avait  préparé un délicieux repas. Ses enfants nous ont charmés. Ils nous ont serrés très forts au moment du départ – trop mignons –

Mais vite, nous devons nous rendre à une conférence en français. Malheureusement, nous sommes arrivées en retard – dommage cela nous a paru très intéressant puis nous sommes descendues dans une immense salle pour écouter des chants chorale.

Vers 18h30 nous sommes parties et avons eu la chance de pouvoir visiter le bureau du Rabbi puis tout de suite après la maison du Rabbi (Président street)

Quelle journée ….. pas le temps de souffler – formidable (nos cernes s’accentuent)

Bon il est 23h et je crois qu’il est temps de dormir (Haya et Yaelle sont toujours à des conférences)

    - Dimanche 3 février 2013

La maman de Haya vient vers 8h30 nous faire une conférence qu’elle a faite avec beaucoup d’anecdotes et d’histoires très émouvantes. Nous étions toutes sous le charme.

Puis sous la direction de notre guide favorie « Rahel » nous sommes parties sous la neige et le froid toujours intense. D’abord l’achat de nos sandwich puis métro jusqu’au ferry-boat. Comme de vrais touristes, nous étions sur le pont du bateau pour admirer la presqu’ile de Manhattan et bien sûr la statue de la liberté (sculpteur Bartholdi avec la collaboration de Gustave Eiffel).

Vers 13h nous nous installons dans la gare du ferry pour manger notre sandwich dans un endroit chaud.  Et pleines de courages nous partons  à pied jusque Wall street et ground zéro. Nous rentrons ensuite dans un grand magasin de vêtements (century 21 – ce n’est pas l’agence immobilière) où nous avons fait quelques achats.

Re –métro, Central Park sous la neige c’est magnifique. Des calèches (pour touristes) font parties du décor –visite à Apple Store et enfin la 5e avenue. Vers 19h nous sommes rentrées à Brooklyn dans notre quartier et voilà nous faisons déjà les valises.

    - Lundi 4 février 2013

La matinée nous permet de faire des achats puis à 12h30 le taxi nous attend pour nous emmener une dernière fois au cimetière sur la tombe du rabbi (OHEL) et à l’aéroport.

Voilà la fin du voyage. Nous avons beaucoup ri, beaucoup souri, nous nous sommes très bien entendues,  et surtout nous avons vécu des instants de plénitude, de sérénité, de tendresse,  et l’oubli absolu de tous nos soucis.

Merci à Yaelle, Haya et Rahel

 

J. JAMES

Commentaires sur: Voyage chez le Rabbi
2/7/2013

Rahel a écrit...

C'était fabuleux de faire ce voyage avec vous!!! Une expérience inoubliable!!!! A très bientôt mes chères...